Reconversion professionnelle : comment changer de métier en 2024 ?

Mélanie Vidal 24 mars 2024 0

 

Vous souhaitez changer de métier, mais vous vous sentez perdu face aux démarches à entreprendre ? Une reconversion professionnelle est un processus qui nécessite un minimum de préparation au préalable. Pour vous y aider, je vous propose de découvrir les 5 étapes (essentielles) pour réussir votre reconversion professionnelle et quitter votre emploi en toute sécurité !

 

Reconversion professionnelle

 

Changer de métier : la clé pour donner une nouvelle direction à sa carrière professionnelle

 

En France, près de 84 % des actifs auraient déjà envisagé de se reconvertir en raison d’une insatisfaction professionnelle* qui peut se traduire par une perte d’intérêt pour son travail actuel, un décalage entre les valeurs de l’employé et celles de l’entreprise ou encore la volonté d’améliorer son équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

La pandémie du COVID-19 est venue accélérer cette tendance déjà émergente. Les confinements successifs, la fermeture temporaire des commerces et les diverses restrictions de déplacement ont eu un impact considérable sur l’économie mondiale, entraînant des faillites massives avec licenciement à la clé. Dans un même temps, l’accélération de la transformation numérique et digitale a bouleversé les tendances du marché de l’emploi, donnant ainsi naissance à de nouvelles opportunités de carrière.

Cette période, particulièrement complexe et anxiogène, a également permis à de nombreuses personnes de se remettre en question sur leur choix de vie et de redéfinir des priorités plus cohérentes avec leurs valeurs et aspirations personnelles.

À l’heure actuelle, l’aspect financier n’est plus la principale préoccupation et source de motivation des employés, le bien-être au travail et la qualité de vie de manière générale sont devenus des critères déterminants.

Source d’information : « Des reconversions professionnelles variées et éloignées des modèles linéaires » - France Compétences 2022.

 

Les 5 étapes essentielles pour réussir sa reconversion professionnelle

 

Changer de vie professionnelle n’est pas un acte anodin sans conséquence. Pour garantir le succès de votre reconversion professionnelle, il est conseillé de ne pas brûler certaines étapes indispensables.

 

Étape n°1 : Faire le point sur sa situation personnelle

 

Avant d’entreprendre une quelconque démarche de reconversion professionnelle, il est important de faire le point sur sa situation personnelle en se posant les bonnes questions.

Pour quelles raisons envisagez-vous de changer de métier ? Rencontrez-vous des difficultés dans votre entreprise actuelle (ambiance de travail, mésentente avec les employés ou les supérieurs hiérarchiques, manque de reconnaissance …) ? Ou au contraire, le « problème » étant bien plus profond, vous ressentez un besoin viscéral de changer de vie professionnelle pour vous sentir pleinement épanoui ?

Prendre conscience de sa situation est un premier point de départ qui va vous permettre de comprendre vos motivations personnelles, vos contraintes et vos limites.

Autre point important, vous devez également prendre en compte vos obligations familiales et personnelles (enfant à charge, parent âgé ou malade …), ainsi que votre situation financière (charge mensuelle, crédit à rembourser …) afin de déterminer la faisabilité de votre projet professionnel.

 

Étape n°2 : Évaluer ses compétences, aptitudes et savoir-faire

 

Une réorientation professionnelle est un projet ambitieux qui se prépare avec minutie afin de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir sereinement la transition entre votre ancienne et nouvelle profession.

Cette préparation passe inévitablement par une évaluation complète de vos compétences, aptitudes et savoir-faire ce qui va vous permettre, dans un premier temps, de mieux comprendre vos forces et vos faiblesses.

D’autre part, faire un point sur ses acquis actuels va vous aider à déterminer les compétences à acquérir et prendre connaissance de ce que l’on attend précisément de vous dans l’exercice de votre nouvelle profession. Omettre cette étape augmente le risque de perdre du temps, de l’argent et de l’énergie à se reconvertir dans un métier qui ne vous correspond pas.

Pour vous aiguiller dans votre démarche, vous pouvez réaliser un bilan de compétences, qui se présente sous la forme d’un accompagnement en plusieurs étapes : entretien préliminaire, phase d’analyse, phase d’investigation et phase de conclusion. L’objectif ? Vous aider à développer une vision claire et globale de votre projet professionnel.

 

Étape n°3 : Réaliser une étude de marché et rechercher de nouveaux métiers

 

Réaliser une étude de marché dans le cadre d’une reconversion professionnelle est une étape essentielle pour obtenir une vue d’ensemble des opportunités de carrière qui s’offrent à vous. Prenez le temps de vous renseigner sur les différents secteurs d’activité, les métiers associés, les profils recherchés, les entreprises susceptibles d’embaucher etc … L’idéal étant de trouver un métier qui corresponde à vos compétences, centres d’intérêt et aspirations personnelles.

Pour obtenir plus d’informations, tournez-vous vers des organismes compétents en la matière qui sauront vous aiguiller dans votre démarche : Pôle Emploi, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP), La Mission Locale ou les Centres de Formation pour Adultes (CFA).

Au-delà des recherches purement informationnelles, n’hésitez pas à démarcher les entreprises établit dans le secteur d’activité qui vous intéresse afin de leur poser toutes vos questions, à rencontrer des professionnels pour échanger sur les avantages et les inconvénients du métier en question ou encore à participer à des salons ou des forums de l’emploi. Soyez opportuniste !

 

Étape n°4 : Trouver un organisme de formation professionnelle

 

En France, il existe de nombreux organismes de formation professionnelle qui proposent des formations dans des domaines divers et variés (informatique, comptabilité, ressources humaines, santé, etc…).

Après avoir identifié le secteur d’activité/métier vers lequel vous souhaitez à présent évoluer, il est indispensable de se former pour acquérir les compétences techniques, méthodologiques et relationnelles nécessaires à l’exercice de votre nouvelle profession.

Pour ce faire vous pouvez, d’une part, effectuer des recherches sur les centres de formation professionnelle de votre région ou vous rendre dans un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) pour obtenir des renseignements sur les formations disponibles, ainsi que sur les modalités d’accès ou de financement.

D’autre part, si vous êtes inscrit à Pôle Emploi, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement plus personnalisé en échangeant avec votre conseiller qui vous orientera vers un organisme de formation adapté en fonction de votre projet. De plus, selon votre situation, certaines formations peuvent être prises en charge financièrement par Pôle Emploi.

 

Étape n°5 : Démarcher les entreprises pour trouver un emploi

 

Le démarchage représente la dernière étape clé vous permettant d’accéder à votre nouvelle profession. Avant d’entreprendre une quelconque démarche, il est essentiel de bien clarifier vos objectifs/attentes ainsi que d’identifier le type d’entreprises susceptibles de vous intéresser.

Il existe une multitude de méthodes pour trouver un emploi telles que les agences ou les sites en ligne d’offres d’emploi, les annuaires, les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn), les salons ou forums de l’emploi ou encore le réseautage.

Cependant, il est particulièrement recommandé de privilégier le démarchage en direct. Cela permet, d’une part, de démontrer votre motivation aux responsables en vous déplaçant physiquement dans les locaux de l’entreprise et, d’autre part, de personnaliser votre approche en vue de mettre en avant votre personnalité, caractère ou compétence(s).

Gardez à l’esprit que la recherche active d’un emploi est un processus qui peut prendre du temps. Par conséquent, il est important de bien se préparer, d’être méthodique et persévérant ainsi que d’adopter une attitude positive et optimiste. Prenez chaque remarque (positive et négative) comme une opportunité d’affiner votre approche et de vous améliorer.

 

Comment quitter son emploi actuel en toute sécurité ?

 

Entreprendre une reconversion professionnelle quand on est en CDI peut être particulièrement source d’angoisse, alimentée par la conjoncture actuelle (crise économique et sociale), la peur de l’échec, la crainte d’abandonner son poste actuel et de ne pas réussir à trouver mieux ou encore la perte de salaire, etc. Ces inquiétudes sont d’autant plus exacerbées par le confort et la stabilité acquise dans votre emploi actuel.

Une reconversion professionnelle nécessite donc une planification soigneuse afin d’assurer une transition tout en douceur et minimiser ainsi les risques sur votre carrière professionnelle et situation financière.

Pour ce faire, vous avez tout à fait la possibilité d’entreprendre les démarches et de vous former dans un nouveau domaine d’activité, sans nécessairement quitter votre emploi actuel. Les solutions numériques telles que les plateformes e-learning ou les MOOC (Massive Open Online Courses), par exemple, peuvent être d’une grande utilité pour vous former « facilement » grâce à leur caractère flexible et accessible qui permet de consommer des contenus pédagogiques à tout moment de la journée.

Par la suite, une fois que vous vous sentirez prêt à sauter le pas, informez votre employeur de votre décision en lui soumettant un préavis conformément à la politique de l’entreprise et aux termes de votre contrat de travail. Il est primordial d’agir de manière professionnelle et respectueuse, ainsi que de maintenir des relations professionnelles cordiales avec vos collègues ou supérieurs hiérarchiques dans le cas où vous auriez besoin de références et recommandations à l’avenir.

 

Reconversion professionnelle : et si vous deveniez rédacteur web ?

 

L’avènement du numérique a fait émerger de nouveaux besoins et naître de nouveaux métiers, ouvrant ainsi une plus large perspective d’opportunités. Le métier de rédacteur web en fait notamment partie. Ce professionnel, chargé de créer du contenu en ligne (page web, article de blog, fiche produit, newsletter etc …), dispose de compétences en techniques de référencement SEO afin d’améliorer la visibilité du site internet de son client sur les moteurs de recherche.

Malgré la montée en puissance de l’intelligence artificielle (IA) qui a bouleversé le paysage numérique, le métier de rédacteur web a encore de beaux jours devant lui. Les technologies de l’intelligence artificielle offrent certes des avantages (idées novatrices, gain de temps, amélioration de la productivité etc …), cependant la machine ne pourra que difficilement égaler l’homme. Le rédacteur web professionnel apportera toujours une valeur ajoutée unique et axée sur l’humain. Sa créativité, son adaptabilité et sa capacité à créer du contenu de qualité, pertinent et engageant pour le lecteur, représente une qualité inégalable.

 

Vous manifestez un intérêt pour la profession ? Nous avons concocté, spécialement pour vous, un quiz (exclusif) qui vous permettra de savoir si vous êtes réellement fait pour pratiquer le métier de rédacteur web !

 

 

Attribuez une note à cet article :

Commentaires

Ajouter un commentaire


En cliquant sur « Envoyer », vous reconnaissez avoir pris connaissance de la Politique de Confidentalité.